Compagnie de Construction SAS

Rénovation/Construction

500 000 € financés
sur 500 000 €
Montant levé
500 000 €
Financé en
6 minute(s)

Communication à caractère promotionnel : prêter à des PME présente un risque de perte en capital. Pour les personnes physiques résidentes fiscales belges les intérêts perçus sont soumis à un précompte mobilier libératoire de 30%.

Financement terminé

Si j'avais investi

mensualités perçues

À l'issue du prêt j'aurais perçu (brut)

Important: le résultat présenté ne constitue pas une prévision de la performance future de votre investissement. Il a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché notamment en cas de retard ou d’impayé de la part de l’emprunteur.

Résumé

Le groupe français COMPAGNIE DE CONSTRUCTION (CDC ci-après), fondé en 2001, est un constructeur de maisons individuelles ainsi qu’un contractant bâtisseur général. Établi dans la région Rhône Alpes, il opère également en Languedoc Roussillon et en région Ile de France. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de plus de 21 millions d'euros en 2017.

Le groupe CDC souhaitait emprunter 500.000 euros via Look&Fin afin de financer son besoin en fond de roulement. Ce prêt amortissable a été structuré sur une période de 36 mois.

Contexte

La société française PLF SAS est la société mère du Groupe « Compagnie de Construction » (CDC ci-après). Elle détient 2 filiales : (1) SAS Compagnie de Construction (95,06%) et (2) SAS CFC (51%) dont les activités sont respectivement : 

  • La construction de maison individuelle (activité historique)
  • L’activité de contractant général pour les logements collectifs (débuté en 2010 en partenariat avec le groupe Capelli)

Le groupe opère principalement dans les régions Rhône-Alpes, Ile de France et Languedoc-Roussillon. Celui-ci a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 21,3 millions € en 2017.

Le groupe Compagnie de Construction souhaitait emprunter 500.000 euros via Look&Fin afin de financer son besoin en fond de roulement. Ce prêt amortissable a été structuré sur une période de 36 mois et rémunéré à un taux de 6,5% l’an.

Le financement a été structuré dans la société́ PLF SAS, société́ mère du Groupe tandis que ses 2 filiales - Compagnie de Construction SAS et Maisons Margaux SAS – se sont portés cautions solidaires de l’emprunt contracté par leur société mère ce qui signifie que Compagnie de Construction SAS et Maisons Margaux SAS sont tenues au remboursement de l’emprunt au même titre que PLF SAS.

Produit

Les deux principales activités du groupes sont :

  • La construction de maisons individuelles
  • L’activité́ de contractant bâtisseur général pour les logements collectifs

De plus, le groupe souhaitait au moment de se dossier développer deux nouvelles activités :

  • Les projets tertiaires et
  • La rénovation de bâtiments anciens

Maisons individuelles :

Il s’agit de l’activité́ historique du groupe CDC depuis 2001. Le groupe propose à des clients particuliers de concevoir des maisons familiales basées sur des modèles industrialisés mais personnalisables en fonction des besoins et du projet du futur propriétaire de la maison.

Contractant bâtisseur général pour les projets collectifs :

Le groupe CDC exerce le métier de contractant bâtisseur général dans le cadre de projets collectifs depuis 2010. Un contractant général est une entreprise qui gère un projet, à la demande d’un maitre d’ouvrage ou directement à la demande d’un client (promoteur ou bailleur social). Le groupe CDC propose ainsi des projets clés en main et sur mesure à ses clients (promoteurs et bailleurs sociaux) dans le cadre de programmes de logements résidentiels collectifs.

Construction de projets tertiaires :

Il s’agit d’une activité de contractant général bâtisseur dans le cadre de projets tertiaires : commerces, bureaux, hôpitaux, hôtels, administrations publiques et résidences seniors notamment.

Elle a été lancée en 2017 avec un premier contrat signé en 2018. Cette activité permet au groupe CDC de diversifier ses métiers et d’atteindre un nouveau type de clients.

Rénovation énergétique :

Cette activité a vocation à être lancée courant 2018 et est corrélée aux règlementations actuelles encourageant les particuliers, bailleurs sociaux et les promoteurs immobiliers à engager des travaux de rénovation permettant de réaliser des économies d’énergie significatives.

Marché

L’année 2017 a marqué une poursuite de la reprise que connait le secteur du bâtiment en France depuis 2015 avec une croissance de 4,7% en volume d’après le bilan établi par la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Le principal vecteur de croissance du marché́ du bâtiment est celui du logement neuf, avec une production en hausse de 12,8% en 2017 et un nombre de logements en cours de construction en hausse de 11,8% par rapport à l’année précédente.

Maisons individuelles :

Le marché de la construction de maisons individuelles a connu deux années de croissance soutenue avec une hausse importante du nombre de transactions réalisées en 2015 et en 2016 (respectivement de 13,7% et 19,5%) d’après le bilan dressé par Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB). L’exercice 2017 a toutefois connu une plus faible croissance avec 135.000 ventes réalisées, soit une augmentation de 1% du nombre de transactions par rapport à 2016, retournant ainsi à un rythme moins effréné́ que les deux années précédentes.

Contractant bâtisseur général pour projets collectifs :

Le marché́ des logements collectifs en France représente environ 229.000 mises en chantier en 2017 et 227.000 projetées en 2018 par la Fédération Française du Bâtiment et une production de 17 milliards d’euros en 2017, ainsi qu’une prévision à 18 milliards d’euros en 2018, soit une croissance de 4,7% en volume, par rapport à une croissance de 14,9% en 2017.

Construction de projets tertiaires :

Le secteur tertiaire (hors agricole) devrait connaitre une croissance de 8,9% en volume en 2018, avec un montant projeté́ de 19,5 milliards d’euros en France et une progression des mises en chantier de 5,3%, permettant d’atteindre un niveau de 20,8 millions de m2. Ce secteur est principalement poussé par les constructions de bâtiments industriels, de bureaux et de bâtiments administratifs.
La FFB prévoit une stabilisation de cette activité́ en 2018, avec une hausse en volume de 0,4%.

 
 

Besoin de financement
500 000 €

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre