Financement de la croissance

La plateforme la plus rapide pour financer votre croissance

405.2k €

de montant moyen emprunté

102 minutes

délai moyen de financement

16.64M €

de financements

La croissance d’une entreprise est l'un des indicateurs clés de sa performance. Les entreprises peuvent choisir de croître de deux façons : par croissance interne (appelée également  “organique”) ou par croissance externe. Deux stratégies différentes, deux besoins différents. Cette fiche aborde le besoin de croissance organique.

La croissance organique consiste à augmenter le volume des ventes en interne. Pour ce faire, l’entreprise peut investir en recherche et développement, créer de nouveaux produits ou un réseau de distribution, s’implanter sur de nouveaux marchés étrangers, réaliser des investissements ou encore améliorer son service aux clients. Il s’agit de mesures dites organiques, c’est-à-dire internes à l’entreprise et non liées à l’acquisition d’une autre société. Certains analystes considèrent la croissance organique comme le meilleur indicateur de performance d’une entreprise. Une société peut en effet connaître une croissance positive de ses ventes en raison d'acquisitions et afficher dans le même temps une diminution de la croissance de ses ventes dans les magasins historiques.

La croissance interne peut être générée par de nombreux biais parmis lesquels on compte les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles, le recrutement ou encore les dépenses de marketing. Les immobilisations corporelles sont des actifs à long terme essentiels à l'exploitation de l'entreprise qui ne sont pas facilement convertibles en cash. L’entreprise peut ainsi croître en acquérant de nouveaux bâtiments ou de nouveaux outils de production. Les immobilisations incorporelles, en revanche, sont des actifs qui ne sont pas de nature physique. Il s’agit notamment des brevets, marques de commerce ou encore des frais de recherche et développement. Investir dans la recherche et le développement permet à l’entreprise d’améliorer ses capacités et la qualité de sa production, et donc d’assurer sa croissance. En recrutant de nouveaux collaborateurs, l’entreprise peut par exemple renforcer un département pour répondre à un accroissement de la demande de ses produits ou améliorer ses ventes. Enfin, elle peut aussi accroître ses dépenses de marketing afin d’augmenter sa visibilité et son volume d’affaires. 

Les avantages d’une croissance organique ?

La croissance organique nécessite généralement moins d’investissements que la croissance externe. Elle présente moins de risques (inhérents aux acquisitions et fusions), est moins exigeante en termes d’adaptation et est plus maîtrisable que la croissance externe. En effet, la gestion du processus et les outils utilisés sont déjà censés être maîtrisés par les décideurs qui gardent le contrôle total sur leur société. 

Comment financer une croissance organique ?

Le crédit-bail (leasing) permet de financer essentiellement des immobilisations corporelles. Ces immobilisations restent la propriété du crédit-bailleur. Les remboursements se font par le paiement de loyers et le financement prévoit une option d’achat à la fin du crédit-bail, qui correspond généralement à 1% de la valeur de l’investissement. Une fois cette option exercée, l’investissement corporel devient la pleine propriété de l’entreprise. Un désavantage de ce mode de financement est que le premier loyer est généralement majoré (ex : 20% de l’investissement) et correspond à l’apport en fonds propres requis. Ceci peut mettre la trésorerie de l’entreprise sous pression les premiers mois de l’investissement. 

Le crédit bancaire amortissable peut financer tant les immobilisations corporelles, incorporelles que le recrutement. Concernant le recrutement, il existe une asymétrie naturelle entre les coûts générés par l’embauche et les bénéfices découlant de celle-ci. Si le crédit ne comporte pas de franchise, la trésorerie de l’entreprise peut être mise sous pression les premiers mois de l’embauche. 

Les investisseurs publics peuvent soit financer des immobilisations corporelles telles que des bâtiments, soit financer l’engagement de personnel additionnel. D’autre part, des organismes étatiques peuvent également octroyer des subsides ou des avances remboursables pour de la recherche et du développement, afin de financer ou subsidier les immobilisations incorporelles. Enfin, les investisseurs publics peuvent également intervenir en co-financement aux côtés de financeurs traditionnels ou de Look&Fin. 

Un straight loan (c.-à-d. une ligne de crédit) peut également être octroyé par une banque afin de financer des dépenses telles que le recrutement ou des frais de marketing pour soutenir la croissance. Le principal avantage de ce mode de financement est qu’il ne comporte pas de remboursement de capital. En revanche, ces financements sont octroyés pour des périodes de maximum 12 mois et leur non-renouvellement peut mettre à mal la trésorerie et la continuité de l’entreprise. 

Le crowdlending est également une solution de financement adaptée au besoin de croissance organique, quel que soit le type d’investissement. Look&Fin intervient pour financer tout ou une partie de cet investissement. 

Les avantages d’un prêt structuré via Look&Fin ?

  • Absence de garanties (généralement réservées aux banques).

  • Les fonds levés via Look&Fin sont considérés comme des fonds propres par la banque, ce qui permet d’obtenir plus facilement des co-financements bancaires.

  • Rapidité d’analyse et de réponse permettant de saisir une opportunité et de respecter le calendrier de l’opération.

  • Produit flexible avec des maturités permettant de s’aligner sur les bénéfices générés par les investissements. Une franchise peut par exemple être incluse dans la structuration du financement.

Les inconvénients ?

  • Taux d’emprunt plus important que les sources de financement classiques mais qui se justifie par l’absence de garanties (généralement réservées aux banques).

Besoin de financer votre croissance organique ? Testez ici votre éligibilité en 3 clics.


 

Nos crédits croissance et expansion

MEPS
Commerce/distribution
Montant levé
300 000 €
Financé en
6 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
49 mois
CATANA
Industrie
Montant levé
1 997 700 €
Financé en
5 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
36 mois
Perpetum Energy
Service B2B
Montant levé
500 000 €
Financé en
10 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
48 mois
Technic Gum International Polymeres
Industrie
Montant levé
200 000 €
Financé en
1 minute(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
36 mois
Pro - Vera
Commerce/distribution
Montant levé
199 000 €
Financé en
29 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
48 mois
Groupe Cayman
Hôtellerie
Montant levé
1 996 800 €
Financé en
11 heure(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
48 mois

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre