Financement d'immobilisations corporelles

La plateforme la plus rapide pour financer vos Capex

298.53k €

de montant moyen emprunté

21 minutes

délai moyen de financement

10.28M €

de financements

Les immobilisations corporelles sont des actifs à long terme essentiels à l'exploitation de l'entreprise qui ne sont pas facilement convertibles en cash. Il s’agit notamment des terrains, des bâtiments, des véhicules ou encore des machines et outils industriels. La valeur totale des immobilisations corporelles peut varier d’un montant très faible à un montant extrêmement élevé par rapport à l'actif total. Les industries ou entreprises qui ont besoin d'un grand nombre d'immobilisations sont décrites comme étant à forte intensité de capital.

Les immobilisations corporelles génèrent théoriquement des avantages économiques pour une entreprise pour une période supérieure à un an. 

Comptabilisation des immobilisations corporelles

Les immobilisations corporelles sont comptabilisées dans les états financiers de l'entreprise, plus précisément dans le bilan. Elles sont initialement valorisées en fonction de leur coût d'acquisition historique, c'est-à-dire le coût d'achat réel et les coûts associés à l'utilisation prévue des actifs. Par exemple, lors de l'achat d'un bâtiment pour des opérations de vente au détail, le coût historique peut inclure le prix d'achat, les frais de transaction et toute amélioration apportée au bâtiment pour l'amener à son utilisation prévue. La valeur des immobilisations corporelles est régulièrement ajustée, généralement à la baisse, en raison  de leur utilisation et de leur amortissement. L'amortissement sert à dévaluer ces actifs au fur et à mesure qu'ils sont utilisés. Les terrains ne sont pas amortis car ils n’ont pas de durée limitée dans le temps. Ils ont généralement un potentiel d'appréciation et sont représentés à leur valeur marchande actuelle. Le solde du compte d'immobilisations corporelles est réévalué à chaque période de reporting et, après comptabilisation du coût historique et de l'amortissement, est appelé valeur comptable. Ce chiffre figure au bilan.

Bien que les immobilisations corporelles soient généralement destinées à être détenues et utilisées par l'entreprise au cours de ses activités, elles sont considérées comme un actif parce qu'elles peuvent être liquidées. C’est le cas par exemple lorsqu’elles ne sont plus utilisées ou lorsqu’une entreprise connaît des difficultés financières. Il est important de noter que, quelle que soit la raison pour laquelle une entreprise vend une partie de ses immobilisations corporelles, il est peu probable qu'elle réalise un profit sur la vente de l'actif.

Comment financer l’acquisition d’immobilisations corporelles ?

Pour financer l’acquisition d’une immobilisation corporelle, la société acquéreuse peut recourir à ses fonds propres pour payer le prix d’acquisition. Elle peut également demander un crédit à court terme auprès du vendeur (vendor loan). 

Néanmoins, dans la majorité des cas, l’entreprise fera appel au crédit pour financer cet investissement.

Le crédit-bail (leasing) est une des sources possibles de financement des immobilisations corporelles. Ces immobilisations restent alors la propriété du crédit-bailleur. Les remboursements se font par le paiement de loyers et le financement prévoit une option d’achat à la fin du crédit-bail, qui correspond généralement à 1% de la valeur de l’investissement. Une fois cette option exercée, l’investissement corporel devient la pleine propriété de l’acquéreur. Un désavantage de ce mode de financement est que le premier loyer est généralement majoré (ex : 20% de l’investissement) et correspond à l’apport en fonds propres requis. Ceci peut mettre la trésorerie de l’entreprise sous pression les premiers mois de l’investissement. 

Le crédit bancaire amortissable est une autre source de financement. Celle-ci requiert souvent un apport en fonds propres de la part de l’entreprise. Si le crédit ne comporte pas de franchise, la trésorerie de l’entreprise peut être mise sous pression les premiers mois de l’investissement.  

Les investisseurs publics peuvent financer l’acquisition d’immobilisations corporelles telles que des bâtiments ou intervenir en cofinancement aux côtés de financeurs traditionnels ou de Look&Fin. Look&Fin intervient alors pour financer tout ou une partie de cet investissement. 

Look&Fin offre au travers du crowdlending une solution complémentaire efficace dans le cadre du financement d’immobilisations corporelles.

  • Dans la majorité des cas, le prêt Look&Fin est considéré comme un apport en fonds propres qui peut faire levier sur le financement bancaire traditionnel et remplacer l’effort propre requis par la banque ou l’investisseur public.

  • La rapidité d’analyse et de réponse permettant de saisir une opportunité et de respecter le calendrier de l’opération.

  • Il s’agit d’un produit flexible avec des maturités (de 6 à 60 mois) permettant de s’adapter parfaitement à la durée de vie (et d’amortissement) de l’actif corporel. Une franchise peut par exemple être incluse dans la structuration du financement.

  • Dans le cadre d’un crédit bail conséquent, Look&Fin peut venir financer le premier loyer majoré.

Les inconvénients ?

Le taux d’emprunt est certes plus important qu’un financement bancaire mais celui-ci se justifie par l’absence de prise garanties et se trouve surtout gommé par le WACC de l’opération (Weighted Average Cost of Capital, soit le Coût moyen pondéré au Capital). En effet, la quote-part financée par Look&Fin vient la plupart du temps boucler l’opération en assurant l’effort propre réclamé par la banque. Ainsi, en supportant un taux plus élevé sur une petite partie du besoin, l’emprunteur s’assure l’obtention du crédit bancaire qui, quant à lui, représente l’essentiel du financement et par conséquent aussi l’essentiel de la pondération du coût de l’opération.

Besoin de financer l'immobilisation corporelle? Testez ici votre éligibilité en 3 clics.

Nos crédits Capex

JIMS
Service B2C
Montant levé
500 000 €
Financé en
16 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
36 mois
Verixi
IT/SaaS
Montant levé
300 000 €
Financé en
4 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
60 mois
BRODY
Immobilier
Montant levé
1 447 100 €
Financé en
14 heure(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
36 mois
Sodial II
Industrie
Montant levé
300 000 €
Financé en
11 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
48 mois
BB Distribe SAS
Industrie
Montant levé
1 000 000 €
Financé en
9 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
60 mois
Joseph Mallien et Fils II
Industrie
Montant levé
299 000 €
Financé en
4 seconde(s)
Taux d'intérêt annuel brut
Durée du prêt
48 mois

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre