2022, où va l’immobilier ?

2022, où va l’immobilier ?

11/03/2022 Promotion immobilière

Volatilité accrue sur les marchés financiers, flambée des prix des matières premières, accélération de l’inflation et une guerre à 1.500 km de nos frontières prennent désormais le relais de la crise sanitaire. Tout dépendra de la longueur du conflit et jusqu’où celui-ci pourrait aller. Mais ce qui est sûr, c’est que l’économie est déjà impactée, secteur de l’immobilier inclus. Bien que l’année 2021 fut une année record pour l’immobilier français, que ce soit en nombre de transactions, de prix ou bien encore de dynamisme, ce marché est désormais face à des incertitudes. Cependant, certains faits et certaines tendances sont là et peuvent dessiner quelques futures prévisions. Tour d’horizon.

 

2021 une année record stoppée dans son élan ? 

L’année 2021 aura été une très bonne année pour l’immobilier avec 18% de permis de construire accordé en plus”, rappelle Michaël Azera, banquier d’affaires chez Navon Capital. Les belles performances du secteur en 2021 viennent en partie du fait que l’année 2020 avait été une année particulière, avec un bon nombre de projets qui avaient été reportés ou qui avaient pris du retard en raison de la crise sanitaire. 

Cet effet rattrapage a été accompagné d’une effervescence particulière de nouveaux projets en termes de résidence principale et secondaire, de délocalisation et de projets d’investissement. 

La guerre en Ukraine vient remettre en doute les perspectives du secteur. Mais la demande est toujours là en France et aurait même du mal à faire face à une offre qui a du mal à suivre. Les biens immobiliers au niveau national continuent à se vendre plus vite qu'avant la Covid selon une étude du réseau Laforêt qui compte un réseau de 700 agences.

La demande vient toujours du fait que post-Covid, la manière de vivre et de travailler a été profondément repensée. Les ménages souhaitent des logements plus grands avec un extérieur. Le télétravail, toujours en pratique et amené à perdurer en partie, conduit à la transformation de nombreux bureaux en logements. La préoccupation écologique est toujours là et mène à la rénovation de l’existant pour éviter d'artificialiser de nouvelles terres.

La rénovation énergétique des bâtiments, qui devrait concerner 700.000 logements par an, va probablement s’intensifier en raison de la hausse des prix du gaz notamment et des matières premières en général et ensuite devenir une priorité vitale. Enfin, il y a toujours une pénurie de logements en France à prendre en compte.

Malgré un contexte incertain et préoccupant, l'immobilier ne peut difficilement arrêter de poursuivre ses opérations.
 

L’inflation et remontée des taux d’intérêts

Depuis mi-janvier, il fallait déjà faire face à une tendance haussière des taux d’intérêts. Cette tendance a un impact sur le coût des crédits professionnels. Un phénomène en lien avec les annonces de la FED, et par anticipation, l’Europe mise également sur une remontée des taux. Les taux directeurs et de refinancement bancaire ne seront probablement plus si bons marchés qu’ils l’ont été. “Les taux d’intérêts ont augmenté d’environ +40 points de base (+0,40%) depuis le début de l’année sur les financements bancaires de foncières sur des maturités des 15 ans” constate Michaël Azera, fondateur de Navon Capital.

Mais ces tendances de début d’année vont probablement être fortement accentuées depuis l’entrée en guerre de la Russie en Ukraine le 24 février dernier. 

Ces hausses de coût de crédit et leur conditions d’octroi devraient en toute logique se poursuivre et se resserrer à la fois pour les professionnels, les investisseurs et les ménages. Cette tendance serait d’autant plus vraie pour les primos acquéreurs qui avaient déjà remonté la difficulté à emprunter depuis le début de la crise sanitaire. 

Même si l’Etat mettra très certainement en place des amortisseurs pour contrer l’inflation, les crédits immobiliers, ne pourront pas, ne pas prendre en considération l’inflation et la suivre, en partie, sans qu’il soit question de compromettre la croissance du secteur.

 

Retour d’un marché au juste prix, où vers de nouvelles hausses ?

Au début de l’année 2022, les spécialistes du marché immobilier français s'accordaient sur une tendance de retour au juste prix. Le covid avait déclenché des attentes nouvelles avec beaucoup de Français qui souhaitaient un extérieur et sortir des centres villes. Pour cela, ils étaient prêts à payer le prix fort. Depuis le début de l’année on assistait donc à un retour des négociations et des acquéreurs qui prennent plus leur temps avant de prendre une décision.

Mais depuis l’arrivée du conflit en Ukraine, ces prévisions et tendance de début d’année sont évidemment totalement revues.  Le conflit pourrait rapidement se traduire par une nouvelle hausse des prix. Le secteur immobilier va  également pâtir des conséquences des sanctions économiques infligées à la Russie : les matières premières importées par la Russie, (pétrole et le gaz), mais bien d’autres encore manquent déjà et font flamber leur cours. Les factures énergétiques vont flamber même s'il est impossible de prévoir à l’heure actuelle le surcoût exact. Ce qui est sûr c’est que l’inflation ne pourra pas être évitée.

La construction et la rénovation souffraient déjà avant l’entrée en guerre d’une hausse des coûts de certains matériaux en raison des blocages et retards liés à la crise sanitaire. Cette tendance va renforcer la hausse des coûts. Concernant les taux d’intérêts des financements immobiliers, ils devront s’adapter face à ces nouvelles conditions de marché.

Les experts du secteur montrent actuellement une grande prudence sur une hausse ou une baisse potentielle des prix de l’immobilier. D’un côté, les images qui montrent la destruction du patrimoine immobilier ukrainien sont impactantes et remettent en cause cette notion de valeur sûre ou refuge de la pierre très ancrée dans l’esprit des investisseurs friands de ce secteur. Mais à l’inverse, l’immobilier reste une valeur d’usage. En période d’inflation, les loyers sont généralement indexés et les entreprises augmentent les salaires. Des faits concrets qui ne devraient pas conduire à une chute des prix de l’immobilier.

 

Elections présidentielles

Les élections présidentielles influencent historiquement le marché immobilier et enregistrent un recul durant l’année même de l'élection. L’année précédente ainsi que la suivante enregistrent, à l’inverse, un bond. Le changement de président annonce généralement une modification dans la politique fiscale et sociale provoquant une incertitude chez les ménages et les investisseurs et de facto un certain attentisme.

Cependant avec l’arrivée de la guerre en Ukraine, le moral des ménages montre des signes de faiblesse : 90% d’entre eux avouent craindre le pire, selon le dernier sondage IPSOS / Sopra Steri.

Même si à ce stade il reste une incertitude sur l’issue du scrutin présidentiel, le pouvoir d’achat des ménages devrait rester le principal sujet de la campagne. En effet, les coûts de l’énergie et des matières premières vont renforcer l’inflation et pourraient aboutir à terme, au-delà de l’accélération de la hausse de prix, à une fiscalité en hausse, même si les discours de campagne se veulent rassurants et optimistes.

 

Crise et opportunité

Pour conclure, comme toujours en période de crise, il est rappelé que qui dit crise dit opportunités. La baisse de certaines valeurs et de certains actifs, se transformeront en opportunités pour certains. Les experts annoncent qu’il est déjà trop tard pour vendre, il vaut donc mieux prendre son mal en patience et attendre pour profiter de prix d’achat en forte  baisse.

Ceux qui auront des financements disponibles pourront aussi se positionner plus rapidement pour ne pas manquer des opportunités. En période de crise , “le cash est roi” dit également le dicton.

Enfin, l’avantage que conserve le secteur immobilier, bien qu’il ne soit pas sans risque, c’est que la pierre reste dotée d’une valeur d’usage qui rassure en période de crise. Les investisseurs et les ménages devront en toute logique faire que ce marché reste actif, d'autant plus si on tient compte en France d’une offre actuelle inférieure à la demande et aux nouvelles habitudes de vie post covid.

Articles liés

Immobilier : La fiducie-sûreté, expliquée par Thierry Dewaele, Risk Manager

La mission de Look&Fin est double : aider les PME et professionnels de l’immobilier à se financer mais aussi mettre tout en œuvre pour préserver les...

Lire la suite

Rencontre avec Stéphane Verbeeck, Président de L’Union des Professionnels du Secteur Immobilier - U.P.S.I. et Partner de Stélina Invest.

"Le crowdlending immobiler est sans aucun doute très utile pour répondre aux besoins que, nous, professionnels de l'immobilier, rencontrons." Stéphane...

Lire la suite

Le crowdfunding immobilier fait un bond spectaculaire !

Une croissance de +55% : +42,4 millions € levés depuis début 2022 Le crowdlending immobilier connaît une dynamique sans précédent sur les 3 premiers...

Lire la suite

Projet Bandol : un marchand de biens expérimenté fait le choix exclusif du crowdlending pour refinancer une opération.

Etude de cas :  Nom du projet immobilier : Projet Bandol Localisation du projet : Bandol, France  Montant recherché...

Lire la suite

Alessandro Rizzo, CEO de EuroCaution, l’assureur leader de l’achèvement des projets immobiliers au Benelux

“C’est pour moi devenu indispensable pour les professionnels de l’immobilier de faire appel au crowdlending. Cela leur évite de dépendre uniquement des...

Lire la suite

Neo-assurance habitation : faut-il se lancer ?

Les assurances habitation en ligne sont en plein boom grâce à une offre lisible, peu chère et une gestion de sinistres simple et rapide.   Pourquoi...

Lire la suite

Crowdlending, quel est le rôle du notaire dans le cadre des dossiers immobiliers ?

Dans le cadre de certains dossiers immobiliers mis en ligne sur notre plateforme, le notaire intervient lors de la prise des sûretés réelles. Ces sûretés...

Lire la suite

Transition urbaine, PropTech et inflation, les grands sujets du MIPIM 2022

Photo : Arnaud Goguelat, François Jacquet et Jean-Pascal Chapuis    MIPIM 2022 - Retrouvez les impressions de notre équipe Real Estate...

Lire la suite

Look&Fin recherche un Growth Hacker expérimenté - CDI

Growth Hacker expérimenté - CDI Lieu : Bruxelles Langues : Français / Néerlandais / Anglais   A propos de Look&Fin Look&Fin...

Lire la suite

Immobilier : Inflation, volatilité, flambée des prix.. à quoi s’attendre ?

La crise sanitaire installée depuis deux ans laisse désormais le haut de l’affiche à une guerre aux portes de l’Europe. Les conséquences de cette crise...

Lire la suite

Le promoteur Eckelmans finance l’un de ses projets immobiliers avec le crowdlending

“Mener plusieurs projets simultanément pesait sur notre trésorerie et nous étions à la recherche d’un financement complémentaire” Guido Eckelmans, CEO...

Lire la suite

Edouard Pellerin, président de Valoptim "grâce au crowdlending, j’ai pu sauver ce projet immobilier"

Le promoteur Valoptim Promotion est à l’origine d’un concept remarquable de programmes immobiliers écologiques, aux performances acoustique, thermique...

Lire la suite

Zoom sur 4 promotions immobilières en cours de développement

Saviez-vous que notre travail ne se limite pas à la sélection de PME à financer et à leur collecte de fonds ? En effet, après le financement opéré sur...

Lire la suite

Professionnels de l'immobilier : les solutions de financements de Look&Fin au Mipim 2022 !

Look&Fin, l’un des leaders européen du crowdfunding immobilier sera présent à la prochaine édition du Mipim qui se tiendra du 15 au 18 mars 2022 au...

Lire la suite

Quelle énergie choisir pour votre patrimoine immobilier ?

Face à la hausse des prix de l’électricité et du gaz en 2021, vous songez à changer d’installation ou de type d’énergie pour votre patrimoine immobilier...

Lire la suite

Immobilier France : Nouvelle sûreté “HSPD”

Depuis le 1er janvier 2022, la réforme du droit des sûretés a remplacé les privilèges immobiliers spéciaux, notamment le privilège de prêteur de deniers...

Lire la suite

Millésime 2021 : le profil des PME financées ?

Avec plus +140% de croissance enregistrée par rapport à 2020 en nombre de dossiers, Look&Fin signe une croissance historique. La plateforme a ainsi...

Lire la suite

L'avis de valeur d'une agence immobilière

Avis de valeur et estimation tiennent comptent du prix des biens en vente et vendus sur le secteur à l'instant T. Obtenez un avis réel sans pression. L’avis...

Lire la suite

Immobilier durable : Les Constructeurs du Bois lève 800.000€ via le crowdlending pour la réalisation d’un écoquartier à Epinal

Les Constructeurs du Bois SA - spécialisée dans la conception et la construction de bâtiments de bureaux, industriels et résidentiels à haute performance...

Lire la suite

Comment vendre votre bien immobilier au meilleur prix ?

Vendre son bien immobilier seul n’est pas si simple. Avec peu d’expérience, vous encourez le risque de faire un faux pas et de soit perdre de l’argent,...

Lire la suite

Rencontre un promoteur immobilier : Samuel Boreux, fondateur et CEO de B4IMMO

"Les changements d’approche des banques dans notre secteur m’ont donné envie d’explorer d’autres pistes de sources alternatives de financement. C’est donc...

Lire la suite

Une rentrée verte et dynamique pour l’immobilier belge

Le secteur de l'immobilier belge poursuit sa transformation verte. Les professionnels du secteur doivent désormais composer avec toute une série de normes...

Lire la suite

L’immobilier : un secteur varié composé de différents métiers

Le crowdfunding immobilier permet de prêter son épargne dans un secteur bien précis. Ce secteur est plébiscité par les investisseurs (privés ou professionnels)...

Lire la suite

Scot’Immo, un lotisseur qui intègre durabilité et crowdlending dans ses projets immobiliers.

Scot'Immo, aménageur, lotisseur et promoteur est une jeune entreprise, dont le dirigeant fondateur a plus de 20 ans d’expérience dans l’immobilier. La...

Lire la suite

Une rentrée immobilière sous pavillon vert

Le paysage de la rentrée du secteur immobilier est bien vert. Ce marché semble plus que jamais engagé dans une approche durable en termes de développement...

Lire la suite

Immobilier : La détection de l’amiante obligatoire en Flandre en 2022

Cette semaine, l’emprunteur aULa-B a fait l’actualité dans le journal l’Echo. La raison ? A partir de 2022, toutes les transactions immobilières réalisées...

Lire la suite

Immobilier : les tendances de la rentrée 2021

L'augmentation des prix en Belgique, en Europe et dans le monde en général se poursuit. En Belgique, la banque Belfius a revu à la hausse son estimation...

Lire la suite

Rencontre avec Pierre Demolin, co-fondateur de Broperties

Broperties est une activité de marchand de biens, lancé il y a une quinzaine d'années par les frères Pierre et David Demolin. Pouvez-vous nous...

Lire la suite

Les différentes facettes du Marchand de biens

Le Marchand de biens, à la différence du promoteur, ne mène pas d’opération de promotion immobilière, il ne construit pas à proprement parler un bien immobilier....

Lire la suite

Le crowdlending immobilier, un allié de choix pour le Marchand de biens

Sur les 3 derniers mois, Look&Fin a accompagné plus d’une dizaine de projets de marchands de biens en Belgique et en France pour près de 4 millions...

Lire la suite

Quel avenir pour l’immobilier français en 2021 ?

Bien que le secteur ait enregistré une chute de -80% sur les volumes de transactions lors du premier confinement, ménages et investisseurs se sont précipités...

Lire la suite

Interview : Cédric Gonzalez – NG Promotion / Wisdom Finance Holding

"Plus votre activité grossit, plus vous aurez besoin de fonds propres." "Je cherchais avant tout un partenaire financier qui nous permette de garder...

Lire la suite

Immobilier belge, à quoi s’attendre en 2021 ?

En attendant de retrouver une certaine normalité, que les experts espèrent notamment grâce à l’arrivée du vaccin, la crise pandémique a contribué et contribue...

Lire la suite

Interview : Joseph Nossin, Directeur Général du Groupe MDH Développement Immobilier & Construction

 “La crise sanitaire fait évoluer nos modes de financement et le crowdlending nous ouvre de nouveaux horizons”.   Pouvez-vous nous présenter...

Lire la suite

L’immobilier résidentiel résiste

La pierre résiste, elle a été à peine ébranlée par le premier volet de la crise sanitaire. Mais cette crise n’est pas sans conséquence et les effets que...

Lire la suite

Rencontre avec Marc Charles, promoteur spécialisé dans l’immobilier résidentiel

Rencontre avec Marc Charles - LIVINGSTONES & GIA IMMOBILIER - un promoteur spécialisé dans l’immobilier résidentiel Deux projets immobiliers...

Lire la suite

Le crowdlending : nouveau pilier du secteur immobilier

Un nouveau record de 12 millions € de financements octroyés à l’immobilier depuis début 2020. Avec des exigences bancaires qui tendent à se durcir pour...

Lire la suite

Le promoteur CORES Development lève 1 million € en 7 secondes

Le promoteur immobilier CORES Development vient de faire appel à la plateforme de crowdlending et de crowdfunding immobilier Look&Fin pour accompagner...

Lire la suite

Quels placements pour 2020 ?

Un taux minimum de 0,11% sur votre livret d’épargne, voire moins sous peu. Cela vous tente ? Pas simple, la vie des épargnants depuis quelque temps. Si...

Lire la suite

Le crowdlending immobilier en France, 1ères tendances 2019

Le baromètre du crowdfunding immobilier compilé par Fundimmo, plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, révèle que le crowdlending immobilier...

Lire la suite

PropTech : l’immobilier fait sa révolution numérique

Qu'est-ce que la PropTech ?  Quelles technologies ? Pour quelles utilisations ?  Smart buildings & cities Près de 130 start-up...

Lire la suite

Le crowdlending immobilier gagne du terrain

Wilhelm&Co, Acasa, Elitis Real Estate (groupe Wilink), ... De plus en plus de PME actives dans le secteur de l’immobilier ont recours au crowdlending et...

Lire la suite

Interview de François Jacquet de Haveskercke : Head of Real Estate

Le crowdlending et le crowdfunding immobilier permettent au grand public d’investir dans des projets immobiliers à un taux avantageux. Ainsi,...

Lire la suite

Investir dans l’immobilier : un placement rentable ?

Depuis de nombreuses années, l'évolution globale des taux sur les prêts immobiliers est orientée à la baisse, tant en Belgique qu’en France. Au lendemain...

Lire la suite

Le promoteur immobilier belge ACASA group lève un montant record de 1,5 million € en 4 minutes via le crowdlending

ACASA group, vient de lever 1,5 million € via la plateforme de crowdlending et de crowdfunding immobilier belge Look&Fin en seulement 4 minutes...

Lire la suite

L'entreprise Maisons HERAUD a remboursé son crédit

En 2016, la SAS Maisons HERAUD, constructeur de maisons individuelles, faisait appel à la plateforme de crowdlending et de crowdfunding immobilier Look&Fin....

Lire la suite

Le promoteur immobilier Wilhelm & Co lève 530.000 €

Le promoteur immobilier Wilhelm & Co a fait appel à la plateforme de crowdlending et de crowdfunding immobilier Look&Fin pour lever une première...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre