Interview : Joseph Nossin, Directeur Général du Groupe MDH Développement Immobilier & Construction

Interview : Joseph Nossin, Directeur Général du Groupe MDH Développement Immobilier & Construction

10/02/2021 Promotion immobilière

 “La crise sanitaire fait évoluer nos modes de financement et le crowdlending nous ouvre de nouveaux horizons”.

 

Pouvez-vous nous présenter les activités du Groupe MDH ?

Le Groupe MDH a été fondé en 1975. Au cours des 10 dernières années, il a évolué vers les activités d’entreprise générale de construction et de développement immobilier. Plusieurs filiales ou sociétés sœurs ont ainsi vu le jour dans la cadre de la réalisation de projets spécifiques ou d’élargissement d’activités.

Nous sommes depuis l’origine spécialisés dans la réhabilitation d’anciens bâtiments, mais avec le temps, nous nous sommes également spécialisés dans la reconversion de friches industrielles et de chancres urbains. Nous créons de nouveaux cadres intergénérationnels, une offre pour différents profils d’acquéreurs, des espaces de vie conviviaux et cosy, accompagnés de solutions de mobilité douce.

La revalorisation de terrains déjà urbanisés, la nature des projets immobiliers, leur conception et leur localisation intègrent les concepts de construction respectueuse et durable. Ainsi, nous privilégions le développement et la construction d’appartements correspondant à la demande des jeunes ménages, à leur capacité d’emprunt mais aussi aux souhaits d’investissement des seniors qui constituent plus de 50% de notre clientèle. L’activité d’entreprise générale et la réalisation d’immeubles d’habitation sur mesure ou d’immeubles à appartements pour le compte de tiers représentent aussi une part importante de notre chiffre d’affaires.

L’ensemble de nos activités est coordonné par notre bureau interne composé de profils divers (ingénieurs, architectes, gestionnaires de projets, comptables internes/ contrôleurs de gestion spécialisés, collaborateurs chargés de l’administration des ventes).

Qu’est ce qui a amené un groupe comme le vôtre à se tourner vers le prêt participatif immobilier ?

Au début de l’année 2019, et pour faire face au fort développement de nos activités, il nous avait semblé opportun de commencer à mettre en place une diversification progressive de nos sources de financement. Mais nous avions une idée précise de ce que nous recherchions. Cette nouvelle forme de financement devait nous ouvrir de nouveaux horizons en nombre et taille de projets développés. Nous avons alors évoqué ce sujet avec nos partenaires financiers historiques qui ont bien accueilli cette piste de réflexion.

Nous n’avions bien entendu pas anticipé la crise sanitaire et les impacts que cette dernière allait avoir sur le monde bancaire. Cependant, la décision prise un an plus tôt nous a finalement facilité les choses car nous nous étions justement préparés à faire évoluer nos modèles de financement.

Nous avons alors concrétisé cette approche que nous développions depuis un peu plus d’un an, c'est-à-dire faire participer au financement de nos projets d’envergure des investisseurs privés, mais aussi certains de nos clients qui le souhaitaient. Ceci, au travers d’une Fintech qui a un rôle d'intermédiaire entre différents types d’investisseurs et nous. L’avantage de cette intermédiation, c’est que la Fintech ou plateforme de financement participatif s’occupe pour nous et pour les investisseurs de tous les aspects administratifs. C’est un gain de temps important lorsque que vous devez gérer en direct une multitude de ‘petits investisseurs’. Cette proposition a tout de suite remporté un vif intérêt auprès de notre réseau d’investisseurs potentiels. La plupart nous a confirmé son souhait de soutenir nos activités d’entreprise générale et de développement immobilier au travers d’une plateforme de financement participatif.

Nous avons alors rencontré François Jacquet, (Head of Real Estate) en charge de l’activité “immobilier” de la plateforme de crowdlending Look&Fin. Sa compréhension immédiate de notre stratégie et ses propositions ont fait le reste et nous ont motivés à entamer une collaboration. Nous avons alors structuré ensemble un premier financement d’1 million € sur 24 mois au taux très avantageux de 3%. Un processus qui s’est révélé très simple et la plateforme a ensuite réuni les fonds en moins d’une journée. Forts de cette première belle expérience, nous envisageons de confier le financement de futurs projets à Look&Fin. Vous avez donc levé un financement total d’1 million € via Look&Fin.

Pouvez-vous nous dire à quels types de projets ces fonds sont consacrés ?

Les fonds levés via Look&Fin visaient tout d’abord le re-financement d’un projet résidentiel de 10 appartements à Embourg où 61% de la promotion était d’ores et déjà vendue. Et deuxièmement, pour financer la trésorerie de notre groupe pour développer d’autres projets immobiliers tels que la construction du Relais du Bercuit, une résidence à appartements exclusive à Grez-Doiceau qui sortira de terre au second semestre 2021.

Nous attendons par ailleurs plusieurs autorisations relatives à des projets différenciés comme la construction de 34 appartements destinés à des seniors et la réhabilitation d’un bâtiment historique en maison médicale en périphérie liégeoise. Il y a aussi la seconde phase du Clos des Jumeaux qui a rencontré un véritable succès ou encore la reconversion d’une friche industrielle en un nouveau quartier éco-responsable de 23 appartements dans le Brabant-Wallon.

Comme vous pouvez le constater, ce ne sont pas les projets qui manquent et notre carnet de commandes en entreprise générale est bien rempli !

Votre activité s’annonce très dynamique pour 2021, quelle perception générale avez-vous de votre marché ?

La crise sanitaire a peu handicapé les activités de construction mais elle a clairement ralenti les processus de vente et le nombre de transactions sur biens neufs. La demande d’appartements, dopée par les baby-boomers, reste toutefois intense dans les régions où nous sommes actifs et les ventes ont repris entretemps. L’allongement des délais d’octroi de permis, les surcoûts qu’il occasionne et la carence qu’il provoque à présent au niveau de l’offre accentueront inexorablement la hausse des prix.

De manière générale, nous sommes confiants au niveau sectoriel et envisageons l’avenir sereinement pour nos activités. La quasi-totalité de nos projets en cours de commercialisation ou en cours de développement est par ailleurs concernée par les dispositions de la nouvelle loi-programme votée fin 2020. La plupart de nos clients devraient donc en principe bénéficier de la mesure de baisse temporaire du taux de TVA à 6% en cas de démolition-reconstruction, également applicable à la livraison de biens.

Nous espérons cependant et avant tout que chacun puisse reprendre une vie normale et que la crise sanitaire qui impacte de nombreux acteurs économiques soit rapidement derrière nous.

Articles liés

Rencontre avec Pierre Demolin, co-fondateur de Broperties

Broperties est une activité de marchand de biens, lancé il y a une quinzaine d'années par les frères Pierre et David Demolin. Pouvez-vous nous...

Lire la suite

Les différentes facettes du Marchand de biens

Le Marchand de biens, à la différence du promoteur, ne mène pas d’opération de promotion immobilière, il ne construit pas à proprement parler un bien immobilier....

Lire la suite

Le crowdlending immobilier, un allié de choix pour le Marchand de biens

Sur les 3 derniers mois, Look&Fin a accompagné plus d’une dizaine de projets de marchands de biens en Belgique et en France pour près de 4 millions...

Lire la suite

Quel avenir pour l’immobilier français en 2021 ?

Bien que le secteur ait enregistré une chute de -80% sur les volumes de transactions lors du premier confinement, ménages et investisseurs se sont précipités...

Lire la suite

Interview : Cédric Gonzalez – NG Promotion / Wisdom Finance Holding

"Plus votre activité grossit, plus vous aurez besoin de fonds propres." "Je cherchais avant tout un partenaire financier qui nous permette de garder...

Lire la suite

Immobilier belge, à quoi s’attendre en 2021 ?

En attendant de retrouver une certaine normalité, que les experts espèrent notamment grâce à l’arrivée du vaccin, la crise pandémique a contribué et contribue...

Lire la suite

L’immobilier résidentiel résiste

La pierre résiste, elle a été à peine ébranlée par le premier volet de la crise sanitaire. Mais cette crise n’est pas sans conséquence et les effets que...

Lire la suite

Rencontre avec Marc Charles, promoteur spécialisé dans l’immobilier résidentiel

Rencontre avec Marc Charles - LIVINGSTONES & GIA IMMOBILIER - un promoteur spécialisé dans l’immobilier résidentiel Deux projets immobiliers...

Lire la suite

Le crowdlending : nouveau pilier du secteur immobilier

Un nouveau record de 12 millions € de financements octroyés à l’immobilier depuis début 2020. Avec des exigences bancaires qui tendent à se durcir pour...

Lire la suite

Le promoteur CORES Development lève 1 million € en 7 secondes

Le promoteur immobilier CORES Development vient de faire appel à la plateforme de crowdlending Look&Fin pour accompagner sa croissance, diversifier...

Lire la suite

Quels placements pour 2020 ?

Un taux minimum de 0,11% sur votre livret d’épargne, voire moins sous peu. Cela vous tente ? Pas simple, la vie des épargnants depuis quelque temps. Si...

Lire la suite

Le crowdlending immobilier en France, 1ères tendances 2019

Le baromètre du crowdfunding immobilier compilé par Fundimmo, plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, révèle que le crowdlending immobilier...

Lire la suite

PropTech : l’immobilier fait sa révolution numérique

Qu'est-ce que la PropTech ?  Quelles technologies ? Pour quelles utilisations ?  Smart buildings & cities Près de 130 start-up...

Lire la suite

Le crowdlending immobilier gagne du terrain

Wilhelm&Co, Acasa, Elitis Real Estate (groupe Wilink), ... De plus en plus de PME actives dans le secteur de l’immobilier ont recours au crowdlending....

Lire la suite

Interview de François Jacquet de Haveskercke : Head of Real Estate

Le crowdlending permet au grand public d’investir dans des projets immobiliers à un taux avantageux. Ainsi, 20% des montants levés via Look&Fin...

Lire la suite

Investir dans l’immobilier : un placement rentable ?

Depuis de nombreuses années, l'évolution globale des taux sur les prêts immobiliers est orientée à la baisse, tant en Belgique qu’en France. Au lendemain...

Lire la suite

Le promoteur immobilier belge ACASA group lève un montant record de 1,5 million € en 4 minutes via le crowdlending

ACASA group, vient de lever 1,5 million € via la plateforme de crowdlending belge Look&Fin en seulement 4 minutes auprès de 526 particuliers. Les fonds...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre