Le micro-crédit pour financer facilement ses différents projets

Le micro-crédit pour financer facilement ses différents projets

20/05/2021 Fintech & Marché

Le prêt bancaire n'est pas accessible à tous pour le financement de ses projets pro ou perso. Faire un micro-crédit est une solution facile et efficace.

Le micro-crédit pour financer facilement ses projets personnels ou professionnels

De nombreux profils n’ont pas accès aux prêts bancaires. Pour qu’ils puissent financer leurs projets personnels ou professionnels, les institutions de microfinance mettent à leur disposition un concept innovant : le micro-crédit. Quelles sont les particularités de ce type de prêt  ? Pourquoi souscrire à un micro-crédit  ? Quelles sont les formalités pour obtenir un micro-crédit.

Qu’est-ce qu’un micro-crédit  ?

Faible source de revenus, capacité de remboursement limitée, endettement… plusieurs faits sont considérés comme des « situations à risques ». Par conséquent, les institutions financières sont réticentes à accorder un prêt bancaire aux emprunteurs qui ont des difficultés à rembourser leurs dettes. Apparu dans les années 70, le micro-crédit est une alternative pour pallier ce problème. En effet, ce type de prêt est destiné aux personnes qui ne sont pas éligibles aux crédits classiques.

Le micro-crédit personnel

Comme son nom l’indique, le micro-crédit personnel est destiné à financer un projet personnel. Cela peut s’agir d’un achat de biens et de services, un accès à une formation, une réparation d’un véhicule…Souscrire un micro-crédit est facile autant dans la demande que dans l’obtention des fonds. Le montant d’un micro-crédit est compris entre 300 € et 5 000 €. Généralement, il est remboursable jusqu’à 5 ans. Pour un faible montant, l’emprunteur peut choisir une échéance plus courte (à partir de 6 mois). Pour ce qui est du coût du crédit, les institutions de microfinance proposent un taux unique oscillant entre 1,5 à 4 %.

Le micro-crédit professionnel

Le micro-crédit professionnel s’adresse aux entrepreneurs qui projettent de lancer une nouvelle activité. Ce type de prêt peut aussi être utilisé pour le rachat, l’extension ou le renflouement de la trésorerie d’une entreprise existante. Pour ce type de prêt, le montant du crédit peut aller jusqu’à 10 000 €. La durée de remboursement du prêt, quant à elle, varie entre 6 à 48 mois en moyenne. En ce qui concerne le taux d'intérêt, il est généralement fixé à 5%.

Quel est l’intérêt de souscrire à un micro-crédit  ?

Avant tout, le micro-crédit se distingue par son accessibilité. D’une manière générale, les établissements de micro finance n’exigent pas un revenu minimal aux demandeurs de prêts. De fait, tous les profils, même ceux qui sont considérés comme « à risque » par les banques classiques, peuvent obtenir ce type de prêt, en l’occurrence les personnes en situation de chômage, les salariés à faible revenu et même les personnes qui bénéficient des minima sociaux.

Etant donné que les critères d’éligibilité du micro-crédit sont moins rigoureux, les établissements de microfinance peuvent traiter les dossiers de demande de prêts en un temps record. Ce qui fait qu’il est tout à fait possible d’obtenir un crédit en quelques jours seulement. Pour un besoin de financement urgent, le micro-crédit s’avère une solution efficace.

En souscrivant un micro-crédit, sachez que l’emprunteur bénéficie aussi d’une variété de conditions intéressantes. En règle générale, les modalités du contrat de prêt sont claires. En effet, il n’existe aucune ambigüité sur le taux d’emprunt, le montant du remboursement mensuel. Outre cela, l’emprunteur peut opter pour un remboursement anticipé. Pour cette démarche, il n’est pas contraint de payer un supplément.

Côté prix, le coût du micro-crédit est un réel avantage. En effet, le taux d’intérêt reste fixe, quelle que soit la conjoncture économique. Par conséquent, il permet d’être à l’abri d’une éventuelle surprise durant la durée de remboursement du prêt.

Comment souscrire à un micro-crédit  facilement ?

Pour souscrire à un micro-crédit, l’emprunteur doit solliciter l’aide d’un service d’accompagnement social. Jouant le rôle d’intermédiaire, cette entité l’aidera à élaborer un dossier de prêt.

En France, plusieurs services d’accompagnement social peuvent être contactés par les emprunteurs, notamment :

● Les institutions financières qui sont agréées par le Fonds de Cohésion sociale ;

● Les réseaux tels que les restaurants du cœur, France active, Secours catholique, France initiative…

● Les plateformes de prêt entre particuliers privées telles que l’entreprise Finfrog par exemple

Depuis 2010, de nombreux particuliers proposent des micro-crédits solidaires sur internet. La création des plateformes spécialisées a permis de financer plus de 40 000 projets dans le monde, dont 337 sur le territoire.

L’accès à un micro-crédit est plus facile. En effet, pour en bénéficier, vous n’aurez qu’à présenter un projet personnel ou professionnel qui tient la route. Il faut préciser que les conditions d’éligibilité aux prêts sont également allégées. De ce fait, tous les profils ont la chance d’obtenir un micro-crédit.

Articles liés

La relance économique en Flandre selon Hilde Crevits, ministre flamande de l'Économie, de l'Emploi, de l'Économie sociale et de l'Agriculture.

"Je voudrais lancer un appel spécifique aux entrepreneurs qui vivent encore une période très difficile, tant au niveau financier que psychologique : accepter...

Lire la suite

Grégory Struyf, CFO de Protime : « Simplifier le quotidien du dirigeant grâce à la gestion des temps »

Créée en 1995, Protime est aujourd’hui un des leaders du marché de l’enregistrement du temps et de la planification du personnel. Deux sujets absolument...

Lire la suite

Évolution des taux : vers une hausse?

Les taux sont historiquement bas depuis plusieurs années alors que, dans le même temps, le niveau de l’épargne des particuliers n’a jamais été aussi élevé....

Lire la suite

Rendements négatifs sur les comptes d’épargne: une tendance qui s'installe

Des rendements négatifs sur les comptes d’épargne, ce n’est malheureusement pas nouveau. Plusieurs banques belges appliquent déjà un taux négatif sur les...

Lire la suite

La relance des PME selon Thomas Dermine

Thomas Dermine, Secrétaire d'État pour la Relance et adjoint au ministre de l’Économie du gouvernement fédéral, a répondu aux questions de Look&Fin...

Lire la suite

100 millions !

Look&Fin vient de franchir la barre symbolique des 100 millions € levés via sa plateforme ! Nos performances en image. 

Lire la suite

Le “Factoring”, une réponse au besoin de trésorerie court terme des PME

Pour être actif à tous les niveaux de la chaîne de financement, Look&Fin noue régulièrement des nouveaux partenariats complémentaires à ses offres....

Lire la suite

Interview : Mathieu MICHEL - Secrétaire d’État à la Digitalisation - L’enjeu capital de la digitalisation des PME.

“Les métiers traditionnels doivent se digitaliser pour correspondre aux nouveaux comportements des utilisateurs”. La crise sanitaire a démontré aux...

Lire la suite

Seconde vague sanitaire : les nouvelles mesures pour soutenir les PME

 La seconde vague du Covid-19 vient à nouveau fragiliser les PME. Activité partielle ou fermeture totale, beaucoup de dirigeants se retrouvent dans...

Lire la suite

L'euro digital

La Banque centrale européenne a lancé le 12 octobre dernier une consultation qui va durer 3 mois sur « l'euro numérique ». L’objectif ? Connaître les attentes...

Lire la suite

Le plan de relance européen de 2020

Baptisé « Next Generation EU », le plan de relance européen qui vise à pallier les conséquences économiques et sociales de la pandémie de Covid-19, a été...

Lire la suite

La crise sanitaire change l’approche des régulateurs sur les Fintechs

La Banque mondiale et le Cambridge Center for Alternative Finance (CCAF) viennent de publier une étude mondiale examinant l'impact du Covid-19 sur les...

Lire la suite

Le marché belge du financement participatif

Suite à la publication la semaine dernière d’une étude de la FSMA, l’Autorité des Services et Marchés Financiers, la presse s’est interrogée sur la façon...

Lire la suite

Les secteurs “gagnants” et “perdants” de la crise sanitaire

Le baromètre mensuel publié début septembre par la Banque nationale de Belgique sur la conjoncture économique montre que notre économie se redresse pour...

Lire la suite

Look&Fin intègre le classement du Deloitte Technology Fast 500 Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA)

La plateforme occupe le 311ème rang et le 36ème rang en tant que Fintech. Les Fintech, positionnées sur un segment de marché en plein essor, monopolisent...

Lire la suite

Partenariats privés-publics : investir dans des projets citoyens

 “ PPP “, kesako ?  L'abréviation ne vous est peut-être pas familière mais il s’agit en fait de partenariats publics-privés. En période de déficits...

Lire la suite

Banque et fintech : vers de nouvelles alliances

Comme chaque année, fin janvier, Paris a accueilli la grand-messe de la finance digitale et de la fintech. Plus de 2 700 participants étaient réunis autour...

Lire la suite

2020 : légère embellie des perspectives économiques

En 2019, l’économie mondiale a connu une croissance de 3% à peine, soit son rythme le plus lent depuis la crise financière mondiale de 2008. Le FMI anticipe...

Lire la suite

Les success stories financées par le crowdlending

Le crowdlending permet de financer tous les types de besoin, du fonds de roulement (BFR) à la croissance externe en passant par les investissements immobiliers....

Lire la suite

Les données, levier de croissance

Les données sont le moteur de la révolution numérique qui touche tous les secteurs d’activité. Et la finance ne fait pas exception à la règle. Auparavant,...

Lire la suite

La finance participative en plein boom

​​​​​Selon Forbes, en 2023, le marché mondial de la finance alternative pourrait atteindre le cap des 500 milliards d’euros de collecte par an. Le secteur...

Lire la suite

Crédit aux entreprises : nouveaux records

Le contexte européen Baisse de la demande de crédits en Belgique Hausse en France Emprunter, à quel taux ? Financement à l’étranger Le crowdlending,...

Lire la suite

L’IA : la révolution 4.0

La première révolution industrielle a marqué l’avènement de la machine à vapeur et la deuxième, celui de l’électricité et de la production de masse. La...

Lire la suite

Smartphones, réalité virtuelle et chatbots : le commerce du futur

Internet a transformé de nombreux aspects de notre vie : de nos interactions personnelles à nos modes de travail, de pensée, … et bien évidemment d’achat....

Lire la suite

Fintech : vers de nouveaux records d’investissement ?

2019 s’annonce déjà comme un grand cru pour l'écosystème mondial de la Fintech, avec des développements importants allant de la montée en puissance de...

Lire la suite

Vers une nouvelle ère des paiements

Quel avenir pour les cartes bancaires ? Les paiements instantanés aussi rapides que l'argent comptant Le porte-monnaie électronique Les paiements...

Lire la suite

Money 20/20 : Interview de Frédéric Levy Morelle

Money 20/20 est l’événement européen incontournable pour les entreprises actives dans la sphère financière et technologique. Frédéric Lévy Morelle, CEO...

Lire la suite

Compliance : quels enjeux pour les Fintech ?

PSD II - Payment Services Directive II AML V - Anti-Money Laundering V MIFID II - Markets in Financial Instruments Directive II KYC - Know your...

Lire la suite

Le cadre réglementaire du crowdfunding

Les défis européens ? Bientôt un statut européen En attendant, quelle législation pour la Belgique ? Quel plafond ?   Le crowdlending...

Lire la suite

Money20/20 : le plus grand événement Fintech d'Europe est de retour à Amsterdam

L'ensemble des acteurs du secteur des paiements, de la Fintech et des services financiers sera réuni les 3, 4 et 5 juin prochains à Amsterdam pour cette...

Lire la suite

La Fintech : la solution pour l'inclusion financière?

Les enjeux de l’inclusion financière ? Quel rôle pour les Fintech ?   Selon des études menées par la Banque mondiale, la moitié de la...

Lire la suite

DDI : l’innovation grâce aux données

La base : les « Big Data » Innover, mais en quels termes ? Et que dire de l’« open data » ?   A l'ère de l'information numérique, la...

Lire la suite

La révolution du secteur financier

La métamorphose des banques Digitalisation des services bancaires Le robot : le banquier du futur ? Agrégation, agilité, expérience client : les...

Lire la suite

Fintech 2019 : quelles sont les principales tendances ?

DSP2, open banking et paiement dématérialisé Qu’en est-il du crowdlending ? Look&Fin : une croissance de 85% attendue Insurtech : vers de...

Lire la suite

Le bitcoin, l’avenir du crowdlending ?

Créé en octobre 2008 par Satoshi Nakamoto (longtemps resté anonyme et dont l’identité n’est toujours pas confirmée aujourd’hui), le Bitcoin a bientôt 10...

Lire la suite

Crowdlending et Blue Economy ?

Quel lien existe entre le carton gratuit et le caviar ? Pour bien nourrir un esturgeon, il faut des lombrics qui coûtent très cher. En effet, un...

Lire la suite

Le crowdlending, un effet de mode ou une vraie classe d’actifs ?

Ceux qui pensent que le financement participatif se limite à un effet de mode pourraient bien se tromper.   Non seulement le marché...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre