Grégory Struyf, CFO de Protime : « Simplifier le quotidien du dirigeant grâce à la gestion des temps »

Grégory Struyf, CFO de Protime : « Simplifier le quotidien du dirigeant grâce à la gestion des temps »

08/06/2021 Fintech & Marché

Créée en 1995, Protime est aujourd’hui un des leaders du marché de l’enregistrement du temps et de la planification du personnel. Deux sujets absolument essentiels dans la vie d’une entreprise comme l’explique Grégory Struyf, Directeur Financier de Protime, au cours de cette nouvelle interview.

 

Pourquoi la gestion du personnel reste un sujet primordial dans la gestion financière d’une entreprise ?

Tout simplement parce que le personnel reste, pour la plupart des sociétés, un élément central puisqu’il représente à la fois :

son atout principal (ses talents, son savoir-faire et son unicité),

son coût le plus important (en moyenne, la masse salariale équivaut à 70% des dépenses d’une entreprise).

Il est donc primordial d’être en capacité de mesurer et de bien gérer ce coût. Et ainsi, de savoir l’ajuster au mieux en fonction des projets, situations et objectifs. 

 

Justement, pour quelles raisons la gestion des temps est si importante dans la gestion de son personnel ?

Il est très important de ne pas sous-estimer ce sujet de la gestion des temps de travail. Et pour cause, une mauvaise gestion des temps peut avoir des impacts très conséquents sur le bien-être de son personnel. Cela peut par exemple :

Défavoriser l’équilibre vie privée – professionnelle,

Complexifier la rotation du personnel, 

Augmenter le taux d’absentéisme,

Dégrader la qualité de vie au travail globale des équipes.

Autrement dit, une mauvaise gestion des temps de travail peut facilement créer et développer une insatisfaction et un désengagement des collaborateurs. Ce qui va directement avoir pour effet d’augmenter le risque d’absence ou de rotation du personnel ce qui a son tour entrainera des coûts supplémentaires (recrutement, formation, etc.).

Tous ces éléments sont évidemment à prendre en compte, car ils pourront avoir un impact sur le résultat financier de la société.  Il est ici question de réels risques financiers puisque l’on parle de potentielles pertes de rentabilité (dues à des équipes moins engagées et donc moins productives). Et dans le cas où les marges sont « petites », cela peut réellement faire toute la différence. 

A contrario, une bonne gestion des temps va permettre d’éviter ces différents facteurs de mal-être et aura un impact positif sur le résultat de la société.  

 

Quelles sont les valeurs ajoutées d’outils de gestion des temps comme ceux de Protime ? 

Un outil de gestion de temps va automatiser/digitaliser / faciliter des processus internes cruciaux, qui sont généralement chronophages s’ils sont traités manuellement. Cela va donc simplifier le quotidien du salarié comme du dirigeant.

D'un côté, les responsables, RH et autres dirigeants auront plus de facilités à centraliser, récolter et traiter les temps de travail des collaborateurs. Leur apportant ainsi un gain de temps considérable dans leurs activités quotidiennes. Un temps qu’ils pourront justement consacrer à d’autres tâches et projets à plus fortes valeurs ajoutées.

De l’autre, les salariés et employés auront une traçabilité et une réelle transparence de leurs heures de travail prestées. Mais aussi beaucoup moins d’erreurs et autres « anomalies » sur leurs fiches de paie (résultant souvent de maladresses dues à la saisie manuelle). Chez Protime, nous avons une totale transparence de chaque collaborateur, de son temps de travail, des absences éventuelles, cela permet de mieux le « coacher » au quotidien, et ce, de manière très personnalisée.

 

Concrètement, qu’est-ce que de tels outils peuvent apporter à un dirigeant d’entreprise ?

La capacité de davantage se concentrer sur d’autres aspects plus importants de son entreprise : business, culture d’entreprise, bien-être, etc. Des sujets où il aura un rôle véritablement décisif et pour lesquels il n’est pas possible d’utiliser des outils d’automatisation. 

Sans oublier que le fait d’avoir une réelle visibilité sur les temps de travail va apporter plein d’avantages dans le quotidien d’une organisation, comme par exemple :

- La planification des équipes et des services,

- Le calcul de rendement de projet,

- Le taux d’occupation des bâtiments (essentiel aujourd’hui avec les mesures sanitaires)

- Le suivi financier, aussi bien passé que futur,

 

Quel serait votre principal conseil pour un dirigeant qui s’intéresserait de plus près à la gestion des temps et du personnel ?

De ne pas oublier qu’il s’agit d’un investissement financier « limité » par rapport au retour sur investissement qu’il pourra générer. Il s’agit également d’un pas important vers la digitalisation et l’automatisation des processus internes. Permettant d’avoir un impact direct sur, non seulement la santé financière de la société, mais également sur le bien-être du collaborateur.  Une pierre deux coups donc.

Enfin, au niveau financier et comptable, une bonne gestion des temps simplifie les choses. Aussi bien au niveau de la comptabilisation qu’au niveau des analyses. Le fait d’avoir toutes les données, des temps prestés jusqu’au salaire payé, permet une meilleure analyse et donc de prendre des décisions plus fondées et correctes.


 

Articles liés

La relance économique en Flandre selon Hilde Crevits, ministre flamande de l'Économie, de l'Emploi, de l'Économie sociale et de l'Agriculture.

"Je voudrais lancer un appel spécifique aux entrepreneurs qui vivent encore une période très difficile, tant au niveau financier que psychologique : accepter...

Lire la suite

Évolution des taux : vers une hausse?

Les taux sont historiquement bas depuis plusieurs années alors que, dans le même temps, le niveau de l’épargne des particuliers n’a jamais été aussi élevé....

Lire la suite

Le micro-crédit pour financer facilement ses différents projets

Le prêt bancaire n'est pas accessible à tous pour le financement de ses projets pro ou perso. Faire un micro-crédit est une solution facile et efficace. Le...

Lire la suite

Rendements négatifs sur les comptes d’épargne: une tendance qui s'installe

Des rendements négatifs sur les comptes d’épargne, ce n’est malheureusement pas nouveau. Plusieurs banques belges appliquent déjà un taux négatif sur les...

Lire la suite

La relance des PME selon Thomas Dermine

Thomas Dermine, Secrétaire d'État pour la Relance et adjoint au ministre de l’Économie du gouvernement fédéral, a répondu aux questions de Look&Fin...

Lire la suite

100 millions !

Look&Fin vient de franchir la barre symbolique des 100 millions € levés via sa plateforme ! Nos performances en image. 

Lire la suite

Le “Factoring”, une réponse au besoin de trésorerie court terme des PME

Pour être actif à tous les niveaux de la chaîne de financement, Look&Fin noue régulièrement des nouveaux partenariats complémentaires à ses offres....

Lire la suite

Interview : Mathieu MICHEL - Secrétaire d’État à la Digitalisation - L’enjeu capital de la digitalisation des PME.

“Les métiers traditionnels doivent se digitaliser pour correspondre aux nouveaux comportements des utilisateurs”. La crise sanitaire a démontré aux...

Lire la suite

Seconde vague sanitaire : les nouvelles mesures pour soutenir les PME

 La seconde vague du Covid-19 vient à nouveau fragiliser les PME. Activité partielle ou fermeture totale, beaucoup de dirigeants se retrouvent dans...

Lire la suite

L'euro digital

La Banque centrale européenne a lancé le 12 octobre dernier une consultation qui va durer 3 mois sur « l'euro numérique ». L’objectif ? Connaître les attentes...

Lire la suite

Le plan de relance européen de 2020

Baptisé « Next Generation EU », le plan de relance européen qui vise à pallier les conséquences économiques et sociales de la pandémie de Covid-19, a été...

Lire la suite

La crise sanitaire change l’approche des régulateurs sur les Fintechs

La Banque mondiale et le Cambridge Center for Alternative Finance (CCAF) viennent de publier une étude mondiale examinant l'impact du Covid-19 sur les...

Lire la suite

Le marché belge du financement participatif

Suite à la publication la semaine dernière d’une étude de la FSMA, l’Autorité des Services et Marchés Financiers, la presse s’est interrogée sur la façon...

Lire la suite

Les secteurs “gagnants” et “perdants” de la crise sanitaire

Le baromètre mensuel publié début septembre par la Banque nationale de Belgique sur la conjoncture économique montre que notre économie se redresse pour...

Lire la suite

Look&Fin intègre le classement du Deloitte Technology Fast 500 Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA)

La plateforme occupe le 311ème rang et le 36ème rang en tant que Fintech. Les Fintech, positionnées sur un segment de marché en plein essor, monopolisent...

Lire la suite

Partenariats privés-publics : investir dans des projets citoyens

 “ PPP “, kesako ?  L'abréviation ne vous est peut-être pas familière mais il s’agit en fait de partenariats publics-privés. En période de déficits...

Lire la suite

Banque et fintech : vers de nouvelles alliances

Comme chaque année, fin janvier, Paris a accueilli la grand-messe de la finance digitale et de la fintech. Plus de 2 700 participants étaient réunis autour...

Lire la suite

2020 : légère embellie des perspectives économiques

En 2019, l’économie mondiale a connu une croissance de 3% à peine, soit son rythme le plus lent depuis la crise financière mondiale de 2008. Le FMI anticipe...

Lire la suite

Les success stories financées par le crowdlending

Le crowdlending permet de financer tous les types de besoin, du fonds de roulement (BFR) à la croissance externe en passant par les investissements immobiliers....

Lire la suite

Les données, levier de croissance

Les données sont le moteur de la révolution numérique qui touche tous les secteurs d’activité. Et la finance ne fait pas exception à la règle. Auparavant,...

Lire la suite

La finance participative en plein boom

​​​​​Selon Forbes, en 2023, le marché mondial de la finance alternative pourrait atteindre le cap des 500 milliards d’euros de collecte par an. Le secteur...

Lire la suite

Crédit aux entreprises : nouveaux records

Le contexte européen Baisse de la demande de crédits en Belgique Hausse en France Emprunter, à quel taux ? Financement à l’étranger Le crowdlending,...

Lire la suite

L’IA : la révolution 4.0

La première révolution industrielle a marqué l’avènement de la machine à vapeur et la deuxième, celui de l’électricité et de la production de masse. La...

Lire la suite

Smartphones, réalité virtuelle et chatbots : le commerce du futur

Internet a transformé de nombreux aspects de notre vie : de nos interactions personnelles à nos modes de travail, de pensée, … et bien évidemment d’achat....

Lire la suite

Fintech : vers de nouveaux records d’investissement ?

2019 s’annonce déjà comme un grand cru pour l'écosystème mondial de la Fintech, avec des développements importants allant de la montée en puissance de...

Lire la suite

Vers une nouvelle ère des paiements

Quel avenir pour les cartes bancaires ? Les paiements instantanés aussi rapides que l'argent comptant Le porte-monnaie électronique Les paiements...

Lire la suite

Money 20/20 : Interview de Frédéric Levy Morelle

Money 20/20 est l’événement européen incontournable pour les entreprises actives dans la sphère financière et technologique. Frédéric Lévy Morelle, CEO...

Lire la suite

Compliance : quels enjeux pour les Fintech ?

PSD II - Payment Services Directive II AML V - Anti-Money Laundering V MIFID II - Markets in Financial Instruments Directive II KYC - Know your...

Lire la suite

Le cadre réglementaire du crowdfunding

Les défis européens ? Bientôt un statut européen En attendant, quelle législation pour la Belgique ? Quel plafond ?   Le crowdlending...

Lire la suite

Money20/20 : le plus grand événement Fintech d'Europe est de retour à Amsterdam

L'ensemble des acteurs du secteur des paiements, de la Fintech et des services financiers sera réuni les 3, 4 et 5 juin prochains à Amsterdam pour cette...

Lire la suite

La Fintech : la solution pour l'inclusion financière?

Les enjeux de l’inclusion financière ? Quel rôle pour les Fintech ?   Selon des études menées par la Banque mondiale, la moitié de la...

Lire la suite

DDI : l’innovation grâce aux données

La base : les « Big Data » Innover, mais en quels termes ? Et que dire de l’« open data » ?   A l'ère de l'information numérique, la...

Lire la suite

La révolution du secteur financier

La métamorphose des banques Digitalisation des services bancaires Le robot : le banquier du futur ? Agrégation, agilité, expérience client : les...

Lire la suite

Fintech 2019 : quelles sont les principales tendances ?

DSP2, open banking et paiement dématérialisé Qu’en est-il du crowdlending ? Look&Fin : une croissance de 85% attendue Insurtech : vers de...

Lire la suite

Le bitcoin, l’avenir du crowdlending ?

Créé en octobre 2008 par Satoshi Nakamoto (longtemps resté anonyme et dont l’identité n’est toujours pas confirmée aujourd’hui), le Bitcoin a bientôt 10...

Lire la suite

Crowdlending et Blue Economy ?

Quel lien existe entre le carton gratuit et le caviar ? Pour bien nourrir un esturgeon, il faut des lombrics qui coûtent très cher. En effet, un...

Lire la suite

Le crowdlending, un effet de mode ou une vraie classe d’actifs ?

Ceux qui pensent que le financement participatif se limite à un effet de mode pourraient bien se tromper.   Non seulement le marché...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre