Volatilité des marchés et crowdlending

Volatilité des marchés et crowdlending

19/06/2020

La volatilité, en finance, c'est l'ampleur des variations du cours d'un actif financier. Elle sert de paramètre de quantification du risque de rendement et de prix d'un actif financier. Lorsque la volatilité est élevée, la possibilité de gain est plus importante, mais le risque de perte l'est aussi.

La volatilité peut être considérée sur de nombreuses échelles de temps, en fonction des besoins des investisseurs ou des traders.

La crise du covid-19, une crise à grand impact sur les fluctuations boursières

Cette crise économique sans précédent n’est pas d’origine financière comme celles de 2001 ou 2008 qui avaient eu pour conséquence un réajustement des prix. Cette fois-ci, la crise est  sanitaire et les économistes ne disposent pas d’épisode similaire précédent pour comparer et pouvoir en tirer des prévisions. 

Pourtant, les analystes constatent que l’économie mondiale dépend actuellement de l’évolution de la pandémie, d’où une volatilité particulièrement importante et difficilement prévisible. Une situation sanitaire d’une zone géographique s’améliore ? Les cours s’envolent. Une rechute avec une hausse soudaine de nouveaux cas de contamination et un re-confinement ? Les cours s’effondrent à nouveau.

Épargnants, où se positionner ?

Le particulier qui souhaite être actif en ce moment peut être naturellement tenté de se tourner vers les marchés financiers puisque de belles performances peuvent être affichées. Mais ces dernières sont parfois de très courtes durées. L’investisseur doit savoir se repérer et agir très rapidement dès les premiers signaux car le contexte actuel reste un jeu très risqué. En effet, l’investisseur peut gagner beaucoup en très peu de temps comme à l’inverse perdre beaucoup très rapidement.

Cela en fait donc des placements sans garantie de rendement. Et même si l’investissement en actions est recommandé pour diversifier son portefeuille, il faut avoir en tête que les marchés ne sont que rarement un long fleuve tranquille, même en temps normal.

Le crowdlending : une approche moins volatile. 

Le crowdlending aura une approche moins volatile. C’est un investissement structuré sous forme de dette dont les conditions sont figées à l’avance. Le taux d’intérêt et la maturité, c’est à dire la durée du prêt, sont connus de l’épargnant. Par ailleurs, un certain nombre de covenants c’est-à-dire des clauses visant à limiter les risques sont intégrées dans les contrats de prêt avec les emprunteurs pour protéger au maximum les droits des prêteurs. Des sûretés sont également imposées aux entreprises pour "s’assurer" du remboursement de la dette en cas de défaillance de l’emprunteur. De plus, certains prêts sont proposés aux investisseurs particuliers avec une assurance couvrant 100% du capital prêté.

C'est pourquoi le crowdlending vient compléter l’arsenal des placements traditionnels. Moins liquide que les marchés financiers, le prêt participatif offre néanmoins des rendements attractifs, réguliers et historiquement peu corrélés des marchés.

Une divergence frappante à garder en tête

Le niveau de volatilité actuel des marchés financiers a toutefois de quoi surprendre et inquiéter. Certains économistes voient une divergence frappante entre les marchés financiers et l’économie réelle, avec des indicateurs financiers prévoyant de meilleures perspectives de reprise que ne le suggère l’activité réelle. Les investisseurs eux-mêmes se montrent réservés face au dynamisme en Bourse. Selon l’étude mensuelle réalisée par Bank of America auprès des investisseurs internationaux, 78 % d’entre eux considèrent que le marché est en ce moment surévalué. La prudence est donc de mise.

Articles liés

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre