Quel rendement pour vos investissements ?

Quel rendement pour vos investissements ?

05/04/2019 Placement

 

Début mars, le Crédit Suisse Research Institute (CSRI) a sorti l’édition 2019 de son traditionnel Global Investment Returns Yearbook qui analyse les rendements à long terme des actions, des obligations et du cash dans vingt-trois pays et quatre régions. En remontant jusqu’en 1900, cette étude présente l’historique des rendements financiers sur une période de 119 ans. Publiée après la pire année qu’aient connue les marchés boursiers mondiaux depuis la crise financière de 2008, avec une chute globale de 9%, elle est aussi particulièrement pertinente à l’heure où la volatilité fait son grand retour.

Les actions sont les plus performantes sur le long terme

Sur la période de 119 ans, les actions mondiales sont les plus performantes, avec un rendement annuel réel de 5%, tandis que les obligations et le cash affichent respectivement 1,9% et 0,8%.  Mais la situation est moins évidente depuis 2000. Sur la période de 2000 à 2018, les obligations (4,6%) l’emportent clairement sur les actions (2,1%). En cause ? Le krach des valeurs technologiques de 2000, la crise financière de 2007-2008 et les mauvaises prestations boursières de 2018, alors que les années 80 et 90 étaient apparues comme l’âge d’or de l’investissement. Le monde a connu deux krachs boursiers avec des chutes de 45% en l’espace de 20 ans (en 2000-2002 et 2008). Mais c’est exceptionnel. Au total, il n’y a eu que quatre krachs en l’espace de cent ans.

Le marché boursier américain surperforme

Sur la même période de 119 ans, les actions américaines affichent un rendement de 6,4% contre 1,9% pour les obligations. Seuls deux pays font mieux : l’Australie (+ 6,7%) et l’Afrique du Sud (7,1%). L’étude observe le même phénomène sur l’échéance plus proche de 2000-2018, à savoir une chute du rendement des actions US à 2,9% contre 4,6% pour les obligations.

Qu’en est-il de la Belgique ?

Sur la période de 1900-2018, les actions belges affichent un rendement réel de 2,5% par an, soit six fois plus que les obligations (0,4%). La Belgique est à la traîne en Europe. En cause ? Selon les auteurs de l’étude, il s’agit à la fois de l’impact des deux guerres mondiales, d’une inflation trop élevée et de l’ampleur de la chute boursière en 2008 qui a laminé les banques. Quant à la période de 2000 à 2018, le bilan est encore plus défavorable puisque les actions belges ne présentent plus que de 1,7% de rendement contre 4,7% pour les obligations et -0,5% pour le cash.

Quelles perspectives à court terme ?

Toujours selon les auteurs de l’étude, le supplément de rendement des actions par rapport aux obligations et au cash devrait se réduire à l’avenir. Et toutes les classes d’actifs devraient afficher des rendements plus faibles. En effet, l’étude du CSRI depuis 1900 révèle également que dans un contexte de taux d’intérêt réels bas, comme c’est le cas aujourd’hui, les rendements futurs des actions et des obligations tendent aussi à être plus faibles.

La diversification

Dans le contexte actuel de regain de volatilité, il importe de diversifier ses investissements, que ce soit géographiquement, par classe d’actifs, par style de gestion et par institution. Compte tenu de la croissance de leur population et de leur dynamique économique, les marchés émergents, dont la Chine, ne devraient cesser de croître. Des opportunités à saisir mais assorties de risques également. Les investissements dans l'infrastructure, l'immobilier, le private equity ou encore la dette d’entreprises non cotées, notamment via le crowdlending, apparaissent comme des opportunités. Quant à ce dernier, le montant total des opérations s'élèverait à 180,8 milliards USD en 2019 et devrait afficher un taux de croissance annuel de 13,0 % pour atteindre un montant total de 290 milliards USD d'ici à 2023 (selon Statista).

Article liés

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur?

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur ? Pas toujours. La plateforme Look&Fin propose trois types de prêt :   les...

Lire la suite

MiFID : une directive pour protéger les investisseurs

C'est en 2007 qu’est entrée en vigueur la première directive européenne MiFID  (Markets in Financial Instruments Directive), dans le but d’améliorer...

Lire la suite

2019 : quelles sont les prévisions économiques ?

L’année 2019 démarre sous le signe de l’incertitude pour les investisseurs. Face à un contexte économique qui reste...

Lire la suite

Inédit : des dossiers à capital assuré !

En partenariat avec Atradius, un des leaders mondiaux de l'assurance-crédit, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance sur...

Lire la suite

Diversifiez vos prêts !

« Ne placez pas tous vos œufs dans le même panier ». Cet adage est d’autant plus vrai en crowdlending. Pourquoi ? Parce qu’en diversifiant votre portefeuille...

Lire la suite

Comment sont fixés les taux d’intérêts ?

Lorsqu’une entreprise sollicite un financement sur lookandfin.com, c’est tout un ensemble d’éléments qui sont examinés par les analystes. C’est au cours...

Lire la suite

Le crowdlending n’est pas concerné par la nouvelle taxe sur les comptes-titres

La nouvelle taxe sur les comptes-titres a été mise en place par le Fédéral. Au delà de 500.000 EUR, une taxe de 0,15%...

Lire la suite

Le bitcoin, l’avenir du crowdlending ?

Créé en octobre 2008 par Satoshi Nakamoto (longtemps resté anonyme et dont l’identité n’est toujours pas confirmée...

Lire la suite

Tax shelter nouvelle formule : du mieux mais toujours à côté de l'essentiel

Carte Blanche par Frédéric Lévy Morelle, fondateur et CEO de Look&Fin, dans L'écho du 24 novembre 2017 Le Tax shelter nouvelle formule élargit la...

Lire la suite

Procédure de recouvrement : 4 méthodes

Durant toute la période de remboursement notre équipe Credit Success accompagne les Emprunteurs et s’assure du respect de leur échéancier et de leurs obligations...

Lire la suite

Le crowdlending, un effet de mode ou une vraie classe d’actifs ?

Ceux qui pensent que le financement participatif se limite à un effet de mode pourraient bien se tromper.   Non seulement le marché...

Lire la suite

Les épargnants belges pénalisés

Cette semaine la Banque Nationale de Belgique et l’économiste Eric Dor ont calculé que l’épargnant belge est celui qui...

Lire la suite

Lookandfin présente le crowdlending au JT RTBF du lundi 29 août 2016

Transcription: F.D.B. : Alexandre Kalantarian est un investisseur heureux. Sur une dizaine de placements, il revendique 10 à 11% d'intérêt. Alexandre...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre