Nouvelle taxe sur les comptes-titres

Nouvelle taxe sur les comptes-titres

13/11/2020 Placement

Le 2 novembre dernier, le gouvernement fédéral a trouvé un accord pour la mise en place d’une nouvelle taxation sur les comptes-titres. L’objectif de cette taxe appelée “contribution de solidarité” est de faire entrer des recettes pour financer les soins de santé. Cette taxe annuelle va toucher les détenteurs de comptes-titres qui ont des avoirs supérieurs à 1 million d’euros. Le taux d’imposition sera de 0,15%. Selon le gouvernement, cette taxe devrait rapporter 428 millions d’euros par an.

Qui est concerné ?

Comme évoqué précédemment, sont concernés par cette taxe les comptes-titres de plus d’1 million d’euros. Cet impôt sera redevable sur les comptes-titres détenus par des Belges en Belgique, mais aussi sur ceux détenus à l’étranger.

De même, les non belges étrangers titulaires d’un compte-titre dans un établissement en Belgique devront également s’acquitter de cette taxe.

Cette contribution va s’appliquer à tous les comptes-titres, qu’ils soient détenus par des particuliers ou des constructions juridiques.

Seule exception prévue : Les intermédiaires financiers professionnels qui détiennent des comptes-titres en nom propre ne seront pas concernés. Le gouvernement fédéral fait donc un geste envers les entrepreneurs afin de ne pas taxer les actions nominatives. En effet, beaucoup de PME sont détenues par leurs actionnaires familiaux via des titres nominatifs inscrits au registre de leur société.

Calcul de la valeur d’un compte-titres

Pour déterminer le montant de la taxe deux éléments vont être pris en compte :

  • Le contenu des portefeuilles : les titres (actions, obligations), les produits dérivés, trackers, turbos, ainsi que l’argent liquide qui pourrait y être placé.
  • La valeur moyenne : la valeur sera calculée 4 fois par an et la valeur finale sera la valeur moyenne de ces 4 relevés.

Devant encore faire l’objet d’une approbation au niveau du Conseil d’Etat, le Gouvernement anticipe par ailleurs les critiques en prévoyant un mécanisme correctif pour les comptes-titres ne dépassant que très légèrement la barre du million d’euros. L’objectif de cette mesure, s’assurer que le montant dû de la taxation ne vienne pas réduire la valeur du portefeuille sous la barre du million d’euros.

Le ‘prêt dynamique’, une alternative pour répartir et diversifier ses placements

Le ‘prêt dynamique’ proposé par Look&Fin est une alternative au compte-titres pour dynamiser son épargne. Une solution aussi pour ne pas dépasser le nouveau plafond des comptes-titres avant de devoir s’acquitter de la taxe.

Ce type de prêt via Look&Fin permet de placer son épargne à des taux situés entre 6% et 9% l’an en fonction de la classe de risque et de la durée du prêt.

Tout comme le compte-titres, ce type de placement est à capital non assuré. Ce taux attractif rémunère donc la prise de risque évaluée au cas par cas par nos analystes et ce pour chaque emprunteur. Look&Fin analyse près de 150 indicateurs dont l’évolution du chiffre d’affaires, les ratios de rentabilité, d’endettement et de solvabilité ainsi que les capacités d’autofinancement de l’entreprise, avant de vous proposer de prêter à une PME. Ce sont seulement 8 PME sur 1000 qui sont sélectionnées après ce processus rigoureux d’analyse financière.

Cependant, contrairement au compte-titres, l’argent prêté ne sera pas disponible, il faudra attendre de percevoir les remboursements (l'échéancier précis vous est communiqué pour chaque prêt). En termes de fiscalité, le taux d’imposition sur les intérêts est plafonné à 30%, sauf si vous êtes domicilié fiscalement hors de Belgique.

Prêter est totalement gratuit sur Look&Fin et aucun frais de gestion annuel n'est facturé au prêteur. Afin d’optimiser votre rendement et limiter l’impact d’un défaut, le prêteur peut s’inspirer de sa gestion sur compte-titres : déterminer une enveloppe globale du montant total qu’il veut investir et ensuite fractionner cette somme en la plaçant sur un maximum de PME (dans le cadre du crowdlending).

Articles liés

Record historique des collectes d’épargne au 1er semestre 2020

Le confinement a certes favorisé les ventes en ligne, mais l’augmentation de celles-ci n’a pu compenser la baisse, voir l’arrêt pour certains secteurs...

Lire la suite

Les chefs d’entreprise optimistes pour 2020

Fin 2019, le cabinet de conseil Eurogroup Consulting et son partenaire BFM Business ont sondé les dirigeants d’entreprises françaises sur leur bilan 2019...

Lire la suite

Quels placements pour 2020 ?

Un taux minimum de 0,11% sur votre livret d’épargne, voire moins sous peu. Cela vous tente ? Pas simple, la vie des épargnants depuis quelque temps. Si...

Lire la suite

Comment réinventer la banque ?

Incertitudes conjoncturelles sur fond de tensions commerciales, taux durablement bas, contraintes réglementaires renforcées, mutation technologique sans...

Lire la suite

Le financement obligataire participatif : outil de financement des PME

Premières créatrices d’emplois, les PME jouent un rôle fondamental dans l'économie. Les conditions de leur développement et de leur financement sont donc...

Lire la suite

1.000 milliards prêtés aux entreprises à taux négatif

Voilà une dizaine d’années que les taux d’intérêt ont enclenché une spirale baissière dans la quasi-totalité des pays industrialisés. Et depuis peu, les...

Lire la suite

Comment éviter l’érosion de votre épargne ?

Les obligations d’état plongent Rentabilité et sécurité Investir en bourse : une solution? Le prêt à capital assuré : le rendement sans la volatilité   En...

Lire la suite

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur?

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur ? Pas toujours. La plateforme Look&Fin propose trois types de prêt :   les...

Lire la suite

Quel rendement pour vos investissements ?

Les actions sont les plus performantes sur le long terme Le marché boursier américain surperforme Qu’en est-il de la Belgique ? Quelles perspectives...

Lire la suite

MiFID : une directive pour protéger les investisseurs

C'est en 2007 qu’est entrée en vigueur la première directive européenne MiFID  (Markets in Financial Instruments Directive), dans le but d’améliorer...

Lire la suite

2019 : quelles sont les prévisions économiques ?

L’année 2019 démarre sous le signe de l’incertitude pour les investisseurs. Face à un contexte économique qui reste...

Lire la suite

Inédit : des dossiers à capital assuré !

En partenariat avec Atradius, un des leaders mondiaux de l'assurance-crédit, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance sur...

Lire la suite

Diversifiez vos prêts !

« Ne placez pas tous vos œufs dans le même panier ». Cet adage est d’autant plus vrai en crowdlending. Pourquoi ? Parce qu’en diversifiant votre portefeuille...

Lire la suite

Comment sont fixés les taux d’intérêts ?

Lorsqu’une entreprise sollicite un financement sur lookandfin.com, c’est tout un ensemble d’éléments qui sont examinés par les analystes. C’est au cours...

Lire la suite

Le crowdlending n’est pas concerné par la nouvelle taxe sur les comptes-titres

La nouvelle taxe sur les comptes-titres a été mise en place par le Fédéral. Au delà de 500.000 EUR, une taxe de 0,15%...

Lire la suite

Le bitcoin, l’avenir du crowdlending ?

Créé en octobre 2008 par Satoshi Nakamoto (longtemps resté anonyme et dont l’identité n’est toujours pas confirmée aujourd’hui), le Bitcoin a bientôt 10...

Lire la suite

Tax shelter nouvelle formule : du mieux mais toujours à côté de l'essentiel

Carte Blanche par Frédéric Lévy Morelle, fondateur et CEO de Look&Fin, dans L'écho du 24 novembre 2017 Le Tax shelter nouvelle formule élargit la...

Lire la suite

Procédure de recouvrement : 4 méthodes

Durant toute la période de remboursement notre équipe Credit Success accompagne les Emprunteurs et s’assure du respect de leur échéancier et de leurs obligations...

Lire la suite

Le crowdlending, un effet de mode ou une vraie classe d’actifs ?

Ceux qui pensent que le financement participatif se limite à un effet de mode pourraient bien se tromper.   Non seulement le marché...

Lire la suite

Les épargnants belges pénalisés

Cette semaine la Banque Nationale de Belgique et l’économiste Eric Dor ont calculé que l’épargnant belge est celui qui...

Lire la suite

Lookandfin présente le crowdlending au JT RTBF du lundi 29 août 2016

Transcription: F.D.B. : Alexandre Kalantarian est un investisseur heureux. Sur une dizaine de placements, il revendique 10 à 11% d'intérêt. Alexandre...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre