Interview de Nicolas-Alexandre Verdbois : l'exigence chez Look&Fin

Interview de Nicolas-Alexandre Verdbois : l'exigence chez Look&Fin

01/03/2019 Témoignage Lookandfin

L'exigence est l’une des trois valeurs de Look&Fin. Nicolas-Alexandre Verdbois, Director Business Analyst, nous explique comment cette valeur façonne son travail au quotidien.

L&F : Nicolas, tu diriges l’équipe des analystes financiers de Look&Fin depuis 1 an.  Comment l’exigence se traduit-elle dans ton quotidien ?

NV : “L’exigence se définit selon moi de deux façons : “je suis fier de ce que je produis” et “ce que l’on réclame d’autrui”. La première définition se rapporte à l’exigence que l’on s’impose à soi-même et la seconde à celle que l’on attend des autres. Ces deux définitions se complètent parfaitement à mes yeux. Partant de ces deux définitions, je dirais que l’exigence se traduit chez Look&Fin par la sélection rigoureuse des dossiers. L’analyse est ici l’outil garant de l’exigence. En étant exigeants avec nous-mêmes durant l’analyse tout en gardant à l’esprit que c’est ce que l’on attend de nous, nous présentons à nos prêteurs des dossiers dont la qualité prime sur la quantité. De l’ensemble des demandes de financement que nous recevons, seulement 1% est validé et publié sur la plateforme. Une bonne partie des demandes sont bien entendu refusées automatiquement car elles ne répondent pas aux critères d’éligibilité. Par la suite, le département analyse valide en moyenne seulement 20% des dossiers éligibles.”

L&F : L’exigence vous amène donc à refuser certains dossiers mais elle offre aussi une sécurité à nos prêteurs. Tu pourrais nous en dire davantage ?

NV : “Comme je l’ai dit, nous privilégions la qualité par rapport à la quantité. Ceci nous amène souvent à ne pas pouvoir satisfaire la demande des prêteurs avec les financements proposés. Il pourrait sembler facile de simplement proposer plus de dossiers en en refusant moins, mais cette approche ne correspond pas à l’exigence que nous développons en matière d’analyse depuis maintenant près de 7 ans. Cette rigueur se justifie par le fait que nous ne prenons pas de garanties sur la majorité des financements octroyés, ce qui impose une analyse différente de celle d’une banque qui octroie essentiellement des crédits moyennant l’octroi de garanties. En fin de compte, l’exigence ne se mesure pas en termes de volume financé mais bien en termes de taux de défaut. C’est en étant exigeant que Look&Fin maintient un taux de défaut d’environ 2%, bien en deçà des taux de défaut du marché.  Et le corollaire est évident : la satisfaction et la fidélité des prêteurs Look&Fin qui, pour nous analystes, représentent le retour le plus gratifiant de l’exigence.”  

Article liés

Look&Fin lève 6 millions € pour accélérer son développement

Communiqué de presse Look&Fin, pionnier et leader du crowdlending en Belgique, annonce avoir réalisé une augmentation de capital de 6 millions €...

Lire la suite

La finance participative en plein boom

​​​​​Selon Forbes, en 2023, le marché mondial de la finance alternative pourrait atteindre le cap des 500 milliards d’euros de collecte par an. Le secteur...

Lire la suite

Le financement obligataire participatif : outil de financement des PME

Premières créatrices d’emplois, les PME jouent un rôle fondamental dans l'économie. Les conditions de leur développement et de leur financement sont donc...

Lire la suite

Le crowdlending by Look&Fin : quels besoins et quels secteurs ?

Le crowdlending permet de financer tous types de besoin, du besoin en fonds de roulement (BFR) à la croissance externe en passant par les investissements...

Lire la suite

Fintech : vers de nouveaux records d’investissement ?

2019 s’annonce déjà comme un grand cru pour l'écosystème mondial de la Fintech, avec des développements importants allant de la montée en puissance de...

Lire la suite

PropTech : l’immobilier fait sa révolution numérique

Qu'est-ce que la PropTech ?  Quelles technologies ? Pour quelles utilisations ?  Smart buildings & cities Près de 130 start-up...

Lire la suite

Comment éviter l’érosion de votre épargne ?

Les obligations d’état plongent Rentabilité et sécurité Investir en bourse : une solution? Le prêt à capital assuré : le rendement sans la volatilité   En...

Lire la suite

Que dit le nouveau code des sociétés ?

Combien de formes juridiques reste-t-il? Un test de liquidités Une nouvelle gouvernance   La réforme du Code des sociétés et associations...

Lire la suite

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur?

Le crowdlending, un placement non garanti par l’Emprunteur ? Pas toujours. La plateforme Look&Fin propose trois types de prêt :   les...

Lire la suite

Interview de François Jacquet de Haveskercke : Head of Real Estate

Le crowdlending permet au grand public d’investir dans des projets immobiliers à un taux avantageux. Ainsi, 20% des montants levés via Look&Fin...

Lire la suite

Interview de Marie-Agnès Gastineau : l'Innovation chez Look&Fin

L'Innovation est la troisième valeur de Look&Fin. Pour Marie-Agnès Gastineau, Communication Manager, c’est l’ADN de Look&Fin. L&F : La plateforme...

Lire la suite

Interview de Johan De Somere : la valeur "Built to last"

"Built to last" (que l'on pourrait traduire par "pérennité") est l'une des trois valeurs de Look&Fin. Johan De Somere, Region Manager, explique comment...

Lire la suite

Look&Fin consolide sa présence en France avec le recrutement d’Arnaud Goguelat

Communiqué de presse Look&Fin, la plateforme européenne de crowdlending, annonce l’arrivée d’Arnaud Goguelat comme...

Lire la suite

Inédit : des dossiers à capital assuré !

En partenariat avec Atradius, un des leaders mondiaux de l'assurance-crédit, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance sur...

Lire la suite

J'ai fait appel au crowdlending pour développer mon Marché Bio !

Anne Lemineur est une femme dynamique et engagée. Depuis 2005, elle est à la tête de La Biosphère, une aventure entrepreneuriale wallonne en Belgique...

Lire la suite

Ils ont décidé de prêter leur épargne à des PME

Il existe une multitude de plateformes de financement participatif qui vous proposent de placer votre argent sur un projet artistique, une startup ou encore...

Lire la suite

Rencontre avec un emprunteur en Crowdlending : François-Emmanuel Lamellière, CEO de Quable

François-Emmanuel Lamellière, co-fondateur et CEO de Quable Pouvez-vous nous présenter Quable ? François-Emmanuel Lamellière : Quable est...

Lire la suite

Rencontre avec un emprunteur en Crowdlending : William Binet, Fondateur de Voip Telecom

Pouvez-vous nous présenter Voip Telecom ? William Binet : Voip Telecom est un opérateur télécom pour entreprises de...

Lire la suite

Ils ont fait appel au crowdlending : rencontre avec Silversquare

Silversquare est l'un des plus grands centres de co-working en Belgique. L’entreprise a structuré un prêt de 400.000 € en mai 2016 afin de financer...

Lire la suite

Interview : Axel Kuborn, Fondateur et CEO de Silversquare, centre de co-working financé via Lookandfin

L&F : Pouvez-vous représenter rapidement Silversquare  à nos prêteurs ? A.K : Le Groupe Silversquare, que j’ai créé en 2008,...

Lire la suite

La plateforme de crowdlending Look&Fin lève 3 millions €

Look&Fin, pionnier et leader du crowdlending en Belgique et positionné dans le top 3 des plateformes françaises, réalise une augmentation...

Lire la suite

Un emprunteur en crowdlending à la TV anversoise

  L’entreprise de softwares Progreso a emprunté 250.000 euros via le crowdlending Lynn Gilot (Journaliste) : Progreso à Anvers fait de la programmation....

Lire la suite

Lookandfin présente le crowdlending au JT RTBF du lundi 29 août 2016

Transcription: F.D.B. : Alexandre Kalantarian est un investisseur heureux. Sur une dizaine de placements, il revendique 10 à 11% d'intérêt. Alexandre...

Lire la suite

Agréé FSMA

Look&Fin est immatriculé en tant que Plateforme de Financement Alternatif

Membre fondateur

Membre